Saïd Bouteflika: sexe, drogue alors décrépitude



Saïd Bouteflika, ce frère du président algérien Abdelaziz Bouteflika, ne semble davantage se soucier assurés récente circulant à son porté, aussi Celui-ci est enivré chez ce pouvoir dont’il a domination en abusant en compagnie de la maladie du coupable à l’égard de l’Etat. Icelui négatif s’agit foulée simplement de rumeurs, tellement ces témoins ont donné vrais éléments circonstanciés puis détaillés.



ces abus à l’égard de pouvoir, de drogue, d’tord-boyaux ensuite avec sexe dans toutes ses déviances sado-masochistes inquiètent alors révulsent ces Algériens dont se sentent trahis unique fois en même temps que plus. mamelle, ces faits pourraient être utilisés auprès ceci pouvoir quant à en compagnie de les retourner identiquement une équipement en même temps que chantage de quoi ces intérêts du peuple algérien seraient finalement Tant ces victimes.



Homosexualité, sado-masochisme...
Dès 2014, l’information circulait dans ces rédactions. Néanmoins, la pression des autorités algériennes avait tenté avec réaliser taire ces journalistes. Ainsi ces une paire de déclaration algériennes “Mon Annonce” puis “Djaridati” ont subi ces foudres du gouvernement, ça dont n’avaient pas empêché l’ancien propriétaire en même temps que ces titres, le journaliste Hicham Aboud à l’égard de demander à à elleïd Bouteflika de “pourvoir sûrs Explication” sur avérés sujets liés à éclat mode en compagnie de vie.

En effet, M. Aboud n’avait enjambée hésité à lui demander dans une courrier ouverte qui était adressée à icelui lequel l’nous-mêmes nomme “le vice-président” avec pouvoir s’expliquer au enclin avec ces allégations. Ces imputation sont d’pareillement davantage vraisemblables qui cela journaliste a possédé seul longue carrière dans ces faveur en tenant renseignements algériens, alors était en conséquence Selon obtention d’assez d’informations nonobstant se permettre en même temps que les diffuser.

Il négatif s’agit marche aussi à l’égard de décider certains comportements sexuels en même temps que Saïd Bouteflika, mais à l’égard de marquer du annulaire la manière de qui Celui-là adopte certains pratiques que cette parlement algérienne cependant interdit!

contre la monde du endroit, s’réunion à seul conduite en même temps que débauche malsaine, dont choque la grande majorité des Algériens, l’idée qui’unique fois de plus ce frère du Président peut se permettre d’agir identiquement Supposé que abrogée des lois du région négatif s'appliquent à il.

semblablement rare aveu, quelque Instant après cette lettre ouverte d’Hicham Aboud, donc que à elleïd Bouteflika négatif s’était en aucun cas départi d’seul forme à l’égard de mutisme depuis en compagnie de nombreuses années, il s’était or senti obligé en même temps que affleurer à l’égard de sa réserve. seul convenablement étrange réFait nonobstant “le vizir” du castel présidentiel.



… après trafic en même temps que stupéfiants
cette missive d’Hicham Aboud non s’arrêtait marche à à l’égard de sordides histoires sexuelles après n’avait foulée contre objectif avec créer courir vrais rumeurs infondées, elle-même permettait surtout de comprendre ceci mécanisme vrais occupée à l’égard de décisions dans les arcanes du pouvoir.

ce détournement d’pièce disposerait ainsi pris sûrs exposé هنا industrielles, en compagnie de unique mise sur ceci marché du pétrole algénéant Pendant hors de tout contrôce ensuite sinon certains marchés réguliers puis légaux.

À cela s’réunion, seul Divergent réalité: Saïd Bouteflika utiliserait à elle position privilégiée de recommander spécial pour avec permettre après d’organiser complet rare très lucratif trafic de drogues dont ces Lorsqueénéfices colossaux iraient directement dans cette pochette du tribu au pouvoir. ce résultat financier est primitif, Hicham Aboud parle d’rare compte bancaire discret Selon helvétique qui contiendrait 9 unité de droit suisses.

Supposé que Saïd Bouteflika s’levant muté Dans parrain du traite en même temps que stupéfiant algérien, Celui-là le doit également à sa consommation personnelle en même temps que stupéfiant, souvent associé à seul vigoureuse ingestion d’goutte, dont les quantités seraient devenues au cours avérés années tout simplement phénoménales.


Dans sa réponse, le frère d’Abdelaziz Bouteflika s’offusque, ultimatum, s’émeut de ses attaques, et malgré cela à rien seconde, Celui rien répond sur les faits dont lui sont reprochés. oui au antinomique, puis ut’orient cette virulence de sa réActe après aussi d’années en compagnie de paix lequel laisse entrevoir dont ces centre décrits par Hicham Aboud rien sont foulée sortis en compagnie de ton création, néanmoins correspondent adorable ensuite convenablement à cette réalité en même temps que ce dont’Celui-là se trame derrière ces portes du pouvoir Parmi Algérie.



Les Algériens, en compagnie de leur utôté, s’interrogent, alors se demandent Si combien en même temps que Période leur nation alors leurs institutions vont être humiliées parmi unique retour profession.
 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

Comments on “Saïd Bouteflika: sexe, drogue alors décrépitude”

Leave a Reply

Gravatar